Historique

Historique

Le Séminaire Le Séminaire Marie-Reine-du-Clergé

Le Séminaire Marie-Reine-du-Clergé est une institution d'enseignement secondaire privée et mixte.

Le Séminaire est né d'abord dans le coeur d'un prêtre, l'abbé Patrick Trottier. Grâce à l'enthousiasme et au travail acharné de l'abbé Trottier, avec l'appui de monseigneur Marius Paré et du chanoine Roland Potvin, le projet de fondation a été approuvé par monseigneur G. Melançon le 17 juillet 1956.

Le Séminaire a d'abord été aménagé dans l'ancien collège de Métabetchouan. Dès la 2e année, il est trop exigu et on doit organiser un dortoir au sous-sol de l'église.

Le 8 novembre 1956 le Séminaire a été approuvé par la Faculté des Arts de l'Université Laval de Québec comme institution d'enseignement universitaire (niveau collégial). Il a assuré le cours collégial jusqu'en juin 1970.

Les paroissiens de St-Jérôme, avec leur curé, le chanoine Ludger Larouche, ont offert la somme de 12 000$ pour les réparations et l'aménagement de la bâtisse. Ils ont accompli bénévolement 2 500 heures de travail.

La Fédération des Ligues du Sacré-Coeur du diocèse a pourvu au matériel liturgique pour la chapelle de la maison.

Construction du séminaire

Le 23 juin 1958 a lieu l'inauguration des travaux de construction

C'est l'architecte Jacques Coutu de Chicoutimi qui a réalisé les plans de l'immeuble, ceux-ci exécutés en deux étapes: les ailes A,B,C, en 1958-1959; les ailes D et E en 1962-1963.

L'édifice actuel est donc occupé depuis le 17 mars 1959.

Le statut de l’établissement

  • Le Séminaire a été une maison d'éducation à dimension chrétienne et confessionnelle, reconnue de foi catholique par le Comité catholique du Conseil Supérieur de l'Éducation du Québec, à partir de 1955 jusqu'à l'an 2000. Aujourd'hui déconfessionnalisé, il veut encore et toujours permettre aux jeunes du cours secondaire de découvrir leur mission personnelle.
  • Le Séminaire a d'abord accueilli des jeunes gens et des adultes désireux d'entreprendre ou de parfaire leurs études en vue du sacerdoce. Depuis 1970, il reçoit des jeunes âgés entre douze et dix-sept ans. Quant aux jeunes filles, elles sont acceptées depuis 1985.
  • Entre 1977 et 2003, l'institution est administrée par deux corporations: le SÉMINAIRE MARIE- REINE-DU-CLERGÉ et LES SERVICES ÉDUCATIFS DU SÉMINAIRE MARIE-REINE-DU-CLERGÉ INC. Depuis 2003, la corporation laïque est l’unique gestionnaire de toutes les activités.
  • Le Séminaire fait partie du réseau d'institutions privées créé par la loi 56 de l'Assemblée nationale du Québec le 18 décembre 1968. Il a été d'abord reconnu pour fins de subvention par le ministère de l'Éducation du Québec; puis reconnu d'intérêt public le 17 octobre 1969.
  • Il est membre de l'Association des institutions d'enseignement secondaire (A.I.E.S.) du Québec, aujourd’hui la FEEP.
Dons en ligne
Nouvelles
  1. Le Séminaire Marie-Reine-du-Clergéa remis, cet avant-midi, la médaille du Gouverneur général du Canada à Mathieu Lamontagne.

  2. 8 Septembre 2017

    Le SMRC lançait aujourd'hui le coaching scolaire. Chaque élève est jumelé à un coach parmi les enseignants de l'école. 

Le séminaire, c'est...
  1. Nos
    Programmes
    8

    Athlétisme, hockey , chasse & Pêche, soccer, ski-planche, cheerleading, équitation, musique Pop-Jazz

  2. ACTIVITÉS PARASCOLAIRES
    24

    Gouvernement étudiant, théâtre, galas méritas, improvisation, spectacle de talents, skatepark, volleyball, badminton, soccer, etc.

  3. NOS
    ENSEIGNANTS
    20

    L’équipe-école du Séminaire est stable et revient à chaque année avec une excellente connaissance des élèves

  4. Valeurs
    priorisées

     

    AUTONOMIE;

    RESPECT;

    INNOVATION;

    PARTENARIAT.