Historique

Historique

Le Séminaire Le Séminaire Marie-Reine-du-Clergé

Le Séminaire Marie-Reine-du-Clergé est une institution d'enseignement secondaire privée et mixte.

Le Séminaire est né d'abord dans le coeur d'un prêtre, l'abbé Patrick Trottier. Grâce à l'enthousiasme et au travail acharné de l'abbé Trottier, avec l'appui de monseigneur Marius Paré et du chanoine Roland Potvin, le projet de fondation a été approuvé par monseigneur G. Melançon le 17 juillet 1956.

Le Séminaire a d'abord été aménagé dans l'ancien collège de Métabetchouan. Dès la 2e année, il est trop exigu et on doit organiser un dortoir au sous-sol de l'église.

Le 8 novembre 1956 le Séminaire a été approuvé par la Faculté des Arts de l'Université Laval de Québec comme institution d'enseignement universitaire (niveau collégial). Il a assuré le cours collégial jusqu'en juin 1970.

Les paroissiens de St-Jérôme, avec leur curé, le chanoine Ludger Larouche, ont offert la somme de 12 000$ pour les réparations et l'aménagement de la bâtisse. Ils ont accompli bénévolement 2 500 heures de travail.

La Fédération des Ligues du Sacré-Coeur du diocèse a pourvu au matériel liturgique pour la chapelle de la maison.

Construction du séminaire

Le 23 juin 1958 a lieu l'inauguration des travaux de construction

C'est l'architecte Jacques Coutu de Chicoutimi qui a réalisé les plans de l'immeuble, ceux-ci exécutés en deux étapes: les ailes A,B,C, en 1958-1959; les ailes D et E en 1962-1963.

L'édifice actuel est donc occupé depuis le 17 mars 1959.

Le statut de l’établissement

  • Le Séminaire a été une maison d'éducation à dimension chrétienne et confessionnelle, reconnue de foi catholique par le Comité catholique du Conseil Supérieur de l'Éducation du Québec, à partir de 1955 jusqu'à l'an 2000. Aujourd'hui déconfessionnalisé, il veut encore et toujours permettre aux jeunes du cours secondaire de découvrir leur mission personnelle.
  • Le Séminaire a d'abord accueilli des jeunes gens et des adultes désireux d'entreprendre ou de parfaire leurs études en vue du sacerdoce. Depuis 1970, il reçoit des jeunes âgés entre douze et dix-sept ans. Quant aux jeunes filles, elles sont acceptées depuis 1985.
  • Entre 1977 et 2003, l'institution est administrée par deux corporations: le SÉMINAIRE MARIE- REINE-DU-CLERGÉ et LES SERVICES ÉDUCATIFS DU SÉMINAIRE MARIE-REINE-DU-CLERGÉ INC. Depuis 2003, la corporation laïque est l’unique gestionnaire de toutes les activités.
  • Le Séminaire fait partie du réseau d'institutions privées créé par la loi 56 de l'Assemblée nationale du Québec le 18 décembre 1968. Il a été d'abord reconnu pour fins de subvention par le ministère de l'Éducation du Québec; puis reconnu d'intérêt public le 17 octobre 1969.
  • Il est membre de l'Association des institutions d'enseignement secondaire (A.I.E.S.) du Québec, aujourd’hui la FEEP.
Dons en ligne
Nouvelles
  1. Soirée de Superbowl ce soir au profit des Fonds des services éducatifs du Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ,chez Chez Mario Tremblay Resto-Bar. Grâce à l’implication du comité organisateur et du président d’honneur Nicolas Pilote de Bell Alma, 12 000$ ont été récoltés, près du double de l’an dernier.

  2. Le Séminaire Marie-Reine-du-Clergéa remis, cet avant-midi, la médaille du Gouverneur général du Canada à Mathieu Lamontagne.

Le séminaire, c'est...
  1. Nos
    Programmes
    8

    Athlétisme, hockey , chasse & Pêche, soccer, ski-planche, cheerleading, équitation, musique Pop-Jazz

  2. ACTIVITÉS PARASCOLAIRES
    24

    Gouvernement étudiant, théâtre, galas méritas, improvisation, spectacle de talents, skatepark, volleyball, badminton, soccer, etc.

  3. NOS
    ENSEIGNANTS
    20

    L’équipe-école du Séminaire est stable et revient à chaque année avec une excellente connaissance des élèves

  4. Valeurs
    priorisées

     

    AUTONOMIE;

    RESPECT;

    INNOVATION;

    PARTENARIAT.